Resmusica.com

2020-09-14 02:12:06

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Trio pour piano et cordes op. 1. Alexander von Zemlinsky (1871-1942) : Trio pour clarinette, violoncelle et piano en ré mineur op. 3. Gustav Mahler (1870-1911) : Rheinlegendchen, extrait de Des Knaben Wunderhorn ; Oft denk’Ich, Sie sind nur ausgegangen, extrait des Kindertotenlieder, transcriptions pour flûte et piano par Ronald Kornfeil (né en 1979). Alban Berg (1885-1935) : Sonate pour piano op. 1 ; Quatre pièces pour clarinette et piano op. 5 ; Adagio du Kammerkonzert, transcrit pour clarinette, violon et piano. Arnold Schönberg (1874-1951) : Kammersymphonie n° 1 op. 9 dans une transcription d’Anton Webern. Daishin Kashimoto, piano ; Emmanuel Pahud, flûte ; Paul Meyer, clarinette ; Zvi Plesser, violoncelle ; Éric Le Sage, piano. 2 CD Alpha. Enregistrés en juillet 2018 à l’Auditorium Campra à Aix-en-Provence. Durée totale : 115:06

La Touche Opéra

La Touche opéra - Violenta de Korngold - 25/06/2020

Le jeudi à 11h30, retrouvez désormais Nicolas Blanmont pour une Touche consacrée à l'opéra.

2020-06-25 09:30:00

Durée (h:m:s): 13:42

00:00:00 13:42

ForumOpera.com

2020-08-02 21:04:38

[…] quelques airs de vérisme italiens. Ces regroupements confèrent une belle cohérence et évitent tout effet fragmentaire. Ensuite, la cantatrice ne ménage pas ses efforts. C’est un vrai résumé de son art, presque un best of qui nous est donné à voir et à entendre. Le répertoire baroque la voit toute sautillante d’une note à l’autre, et rayonnante ; les mélodies françaises, la trouvent bouleversante, notamment dans Manon, l’un de ses rôles « signature », tout comme les morceaux de Korngold et Strauss. Enfin, son lyrisme et ses pianissimi notamment dans « O mio babbino caro » achèvent ce panorama, très bien huilé, de l’étendue de ses talents – encore bien réels. Elle ose des presqu’inédits, avec « Si mes vers avaient des ailes » qu’elle n’a jamais immortalisé en CD ou en DVD – une réussite totale, évidemment. Son « Over the rainbow » est surprenant : la vocalisation prend des atours, très curieux, de mélisme – il est […]

Le Disque classique du jour

Bartók et Korngold : Quintettes avec piano - Goldner String Quartet, Piers Lane

durée : 00:09:56 - Le Disque classique du jour du mardi 25 février 2020 - Musique = Clapping de Steve Reich Voix = Coco Bonnier

2020-02-25 09:00:00

Durée (h:m:s): 9:56

00:00:00 9:56

Crescendo Magazine

2020-07-30 13:34:56

Violanta, opéra de Korngold en un acte : superbe première en DVD

Violanta, opéra de Korngold en un acte : superbe première en DVD 

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Violanta, opéra en un acte. Annemarie Kremer, Michael Kupfer-Radecky, Peter Sonn, Soula Parassidis, Anna Maria Chiuri, Joan Folqué, Christiano Olivieri, Gabriel Alexander Wernick, Eugenia Braynova, Claudia De Pian. Chœurs et Orchestre du Teatro […]

Le Disque classique du jour

Bartók et Korngold : Quintettes avec piano - Goldner String Quartet, Piers Lane

durée : 00:09:56 - Le Disque classique du jour du mardi 25 février 2020 - Musique = Clapping de Steve Reich Voix = Coco Bonnier

2020-02-25 09:00:00

Durée (h:m:s): 9:56

00:00:00 9:56

Crescendo Magazine

2020-07-27 14:16:18

Korngold en coffret 

Korngold en coffret  

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Sursum Corda, Op.13 ; Märchenbilder, Op.3 ; Schauspiel Ouverture, Op.4 ; Der Schneemann, Tales of Strauss, Op.2& ; Die Tote Stadt, Op.12 ; Das Wunder der Heliane, Op.20 ; Die Kathrin, […]

La chronique de Roselyne Bachelot

La Ville morte d'Erich Korngold

durée : 00:04:31 - La chronique de Roselyne Bachelot du samedi 15 février 2020 - Opéra donné le 29 novembre 2019 à l'Opéra de Munich dans une mise en scène de Simon Stone.

2020-02-15 07:56:00

Durée (h:m:s): 4:31

00:00:00 4:31

ForumOpera.com

2020-08-02 10:00:07

[…] quelques airs de vérisme italiens. Ces regroupements confèrent une belle cohérence et évitent tout effet fragmentaire. Ensuite, la cantatrice ne ménage pas ses efforts. C’est un vrai résumé de son art, presque un best of qui nous est donné à voir et à entendre. Le répertoire baroque la voit toute sautillante d’une note à l’autre, et rayonnante ; les mélodies françaises, la trouvent bouleversante, notamment dans Manon, l’un de ses rôles « signature », tout comme les morceaux de Korngold et Strauss. Enfin, son lyrisme et ses pianissimi notamment dans « O mio babbino caro » achèvent ce panorama, très bien huilé, de l’étendue de ses talents – encore bien réels. Elle ose des presqu’inédits, avec « Si mes vers avaient des ailes » qu’elle n’a jamais immortalisé en CD ou en DVD – une réussite totale, évidemment. Son Over the rainbow est surprenant : la vocalisation prend des atours, très curieux, de mélisme – il est […]

La chronique de Roselyne Bachelot

La Ville morte d'Erich Korngold

durée : 00:04:31 - La chronique de Roselyne Bachelot du samedi 15 février 2020 - Opéra donné le 29 novembre 2019 à l'Opéra de Munich dans une mise en scène de Simon Stone.

2020-02-15 07:56:00

Durée (h:m:s): 4:31

00:00:00 4:31