Carnets sur sol

2020-08-13 21:58:03

Une décennie, un disque – 1810 : le (premier) Requiem de Cherubini, les attentats, le bannissement des femmes et le triomphe de la prosodie 

1810 (b) [[]] Dies irae de la version Spering. Compositeur : Luigi Cherubini (1760-1842) Œuvre : Requiem (n°1) en ut mineur – (1816) Commentaire 1 :         ♣ Écrit sans voix solistes (et sans flûtes ! – quant aux violons, ils...

Une décennie, un disque – 1810 : le (premier) Requiem de Cherubini, les attentats, le bannissement des femmes et le triomphe de la prosodie

En pistes ! L'actualité du disque classique

A la découverte d’œuvres rares de Luigi Cherubini avec Riccardo Chailly et l'Orchestre de la Scala

durée : 01:56:52 - En pistes ! du lundi 02 mars 2020 - par : Emilie Munera, Rodolphe Bruneau Boulmier - Au menu du jour également : "Agrippina" le troisième opéra du jeune Handel porté par Joyce Di Donato et l'ensemble Il Pomo d'Oro, l'Orchestre Symphonique du Lichtenstein célèbre les 300 ans de son pays avec un nouvel enregistrement, Selim Mazari manie l'art de la variation dans son premier disque... - réalisé par : Olivier Guérin

2020-03-02 09:58:00

Durée (h:m:s): 1:56:52

00:00:00 1:56:52

Classique d'aujourd'hui

2020-07-22 19:24:00

Le Greek National Opera (Opéra National de Grèce) et Anita Rachvelishvili font souffler un vent d’optimisme sur l’Acropole 

[…] libérateur, à l’instar de ce qu’a connu l’Orchestre de Paris le 6 juillet pour son retour à la Philharmonie de Paris. Enchaînant airs moins connus et célébrissimes, mais toujours dans le répertoire belcantiste des XIXeet XXe siècles (airs d’Eboli de Don Carlo de Verdi, de Sapho de l’opéra éponyme de Gounod, de Dalila de Samson et Dalila de Saint-Saëns, et de la Princesse de Bouillon d’Adriana Lecouvreur de Cilea) ponctués d’intermèdes orchestraux extraits de Médée de Cherubini, Adriana Lecouvreur de Cilea, Le Prophète de Meyerbeer, Samson et Dalila de Saint-Saëns et Luisa Millerde Verdi. Le tout dirigé avec allant par le chef athénien Lukas Karytinos, directeur musical de l’Opéra National de Grèce de 1985 à 2020, à qui l’orchestre dont il a été le patron pendant trente-cinq ans a répondu à la moindre de ses sollicitations avec une dextérité sans faille s’illustrant par sa souplesse et une sereine homogénéité.  Anita […]

Le Greek National Opera (Opéra National de Grèce) et Anita Rachvelishvili font souffler un vent d’optimisme sur l’Acropole

En pistes ! L'actualité du disque classique

A la découverte d’œuvres rares de Luigi Cherubini avec Riccardo Chailly et l'Orchestre de la Scala

durée : 01:56:52 - En pistes ! du lundi 02 mars 2020 - par : Emilie Munera, Rodolphe Bruneau Boulmier - Au menu du jour également : "Agrippina" le troisième opéra du jeune Handel porté par Joyce Di Donato et l'ensemble Il Pomo d'Oro, l'Orchestre Symphonique du Lichtenstein célèbre les 300 ans de son pays avec un nouvel enregistrement, Selim Mazari manie l'art de la variation dans son premier disque... - réalisé par : Olivier Guérin

2020-03-02 09:58:00

Durée (h:m:s): 1:56:52

00:00:00 1:56:52

ForumOpera.com

2020-05-28 09:30:00

En Romagne, l'autre moitié de l'Émilie, une terre qui vit du tourisme et de la mer, on l’a décrit comme "l'événement de la renaissance". A cette occasion, Ravenne redevient le centre d'un événement historique - l'année qui précède les sept-cents ans de la mort de Dante Alighieri, décédé dans l'ancienne capitale byzantine en 1321. Le 21 juin, Ravenne sera en effet la première ville italienne à organiser un grand concert symphonique en public après la fermeture provoquée par le virus le 12 mars. Il sera dirigé par Riccardo Muti à la tête du Cherubini Youth Orchestra, avec la soprano Rosa Feola, dans un programme entièrement mozartien (Symphonie n.41, "Incarnatus est" de la Messe en ut mineur K 427 et le motet "Exultate, jubilate"). Pourquoi Ravenne, et non Milan, Rome ou Florence? Le mérite en revient au Festival de Ravenne, un événement qui depuis 1990 offre pendant les mois de juin et […]

Carnets sur sol

2020-05-03 09:42:45

[…] (on peut discuter sur l'accent français, mais l'ensemble reste tout à fait convaincant), qui font de chacun de ses nouveaux récitals un événement. Lemoyne: Phèdre – Vashegyi (Bru Zane) → « Les murs de mon palais semblent crier vengeance / Je cherchais le bonheur, je trouve des forfaits » → (Dans ce livret, c'est Œnone qui fait le choix de la calomnie.) → La version complète de cette très belle tragédie du contemporain de Sacchini, Vogel et Cherubini. Son Électre était réputée d'une hystérie à peine soutenable, Bru Zane a retenu ce drame plus équilibré, dont la fluidité naturelle et la beauté de langue séduisent plus que l'éclat de moments isolés. À découvrir absolument pour compléter notre perception du répertoire classique de la tragédie en musique, par l'un des très rares compositeurs français à l'avoir exercée dans les années 1770-1780 – Gossec et Grétry (si on ne le tient pas pour belge) […]

Crescendo Magazine

2020-03-18 10:12:00

Cherubini par Riccardo Chailly et La Scala : le temps des découvertes 

Cherubini par Riccardo Chailly et La Scala : le temps des découvertes

Luigi Cherubini (1760-1842) : Ouverture en sol majeur ; Symphonie en ré majeur ; Dix Marches. Orchestre Philharmonique de la Scala de Milan, direction Riccardo Chailly. 2020. Livret en anglais, français, allemand et italien. 74.25. Decca […]