ForumOpera.com

2020-04-29 04:30:05

[…] orfèvres, détaillant la richesse instrumentale de l’œuvre avec un souci du détail captivant, soucieux d’en démontrer la modernité, tout particulièrement dans le prélude marin de l’acte I, aux couleurs presque debussystes. Ce travail de précision se poursuit tout au long de la représentation, y compris dans les tutti, toujours parfaitement dosés (la scène du Conseil).   En état de grâce, les cordes (les violoncelles !) accompagnent avec tendresse les élans amoureux d’Amelia Grimaldi et de Gabriele Adorno. On croit aux personnages délicats que dessinent Francesco Meli et Maria Agresta malgré la raideur excessive de leur jeu. Le timbre du ténor n’est pas toujours très séduisant et la voix se tend parfois, mais quelle puissance, quelle diction, quelle projection, quelle assurance ! Aucune faiblesse ne viendra ternir cet engagement, en particulier à l’acte II où son personnage passe de l’affliction à la colère puis à la prière. Il ne lui manque que […]

ForumOpera.com

2019-08-03 04:00:38

[…] Novatrice à l’époque, cette partition, où s’entrelacent voix et orchestre dans un discours fluide, dispose, à Salzburg, d’un plateau vocal supérieur : le beau phrasé verdien de Luca Salsi pour la dignité et la douleur de Simon Boccanegra, la maestria de René Pape pour la noblesse sépulcrale de Jacopo Fiesco, le remarquable André Heyboer en perfide Paolo Albiani, le timbre sensuel de Marina Rebeka pour le lyrisme vaporoso d’Amelia Grimaldi, enfin, Charles Castronovo en ardent Gabriele Adorno. N’oublions pas Valéry Gergiev à la direction musicale et Andréas Kriegenburg à la mise en scène. ►Mardi 20 août, 19h30 CET, Ö1-radio : Wagner, Chostakovitch, Strauss, Concert Asmik Grigorian – Matthias Goerne - Franz Welser-Möst – Festival de Salzburg, Grosses Festspielhaus, 2019 (durée 2h30) ►Mardi 20 août, 20h CET, RTS-Espace2-radio, et CatalunyaMusica-radio : Koechlin, Varèse, Walton, Concert Gerald Finley – Simon Rattle – Londres, Proms 44, Royal Albert Hall, direct 2019 et aussi le 27 août, […]

Opera Online

2020-02-10 20:55:51

Allemand - Licht und Schatten am Meer: Verdis "Simon Boccanegra" in Maribor 

Allemand - Licht und Schatten am Meer: Verdis "Simon Boccanegra" in Maribor

[…] von Arnaud Bernard, er ist auch sein eigener Bühnenbildner, auch ihre Schattenseiten, denn die Stege und Brücken bewegen sich teil unmotiviert, scheinbar um so eine gewisse Vitalität zu erzeugen, die es sonst nur in eingeschränktem Maße gibt. Geradezu lächerlich gerät die Senatsszene, wo der Doge anstelle eines Thrones auf einer altertümlichen Schaukel, die auf einem langen Holzarm angebracht ist, Platz nehmen und amtshandeln muss. Von zweifelhaftem Geschmack sind die historisierten Kostüme, bei welchen es Gabriele Adorno, der auch einmal an einem langen Seil angebunden herumzappeln muss, mit einer entsetzlichen Pluderhose am ärgsten trifft. Wenig beigetragen hat der französische Regisseur auch, die ohnedies komplexe und schwer verständliche Geschichte des Genueser Dogen zu erhellen. Nicht ganz ausgewogen ist diesmal auch das Ensemble. Eindeutig auf der Habenseite erlebt man die innig phrasierende mit wunderbar reinem Sopran singende Sabina Cvilak als Maria/Amelia und den ungemein schönen, lyrischen und höhensicheren Martin Susnik als Gabriele […]

Classique d'aujourd'hui

2019-10-29 14:07:00

Hans Zender, grande figure de la musique allemande contemporaine, est mort le 22 octobre, à 82 ans 

Hans Zender, grande figure de la musique allemande contemporaine, est mort le 22 octobre, à 82 ans

[…] portent des traces multiples. Au-delà de sa culture et de sa pratique des musiques du passé ou des périodes récentes, son cheminement artistique suit diverses rencontres musicales, les jeunes compositeurs de Darmstadt puis Olivier Messiaen et Bernd Alois Zimmermann, plus tard l’école américaine de John Cage, Morton Feldman, Earle Brown, et l’Italien Giacinto Scelsi, compositeurs et styles qui ne se cumulent ou se combinent. Il est le reflet de plusieurs inspirations philosophiques, d’Héraclite et Nietzsche à Adorno, Derrida, Nancy, Georg Picht et à l’école japonaise de Kyoto. Auteur d’une cinquantaine d’œuvres, Hans Zender a commencé ses études de piano, de direction d’orchestre et de composition (il est l’élève de Wolfgang Fortner) en 1956 à l’Académie supérieure de Musique de Francfort et à celle de Fribourg-en-Brisgau. En 1963, il se rend à la Villa Massimo de Rome, qui accueille l’académie allemande à l’instar de la Villa Médicis pour la France. Il […]

Opera Online

2019-07-13 12:51:49

Français - Giuliano Carella dirige un émouvant Simon Boccanegra à l'Israeli Opera 

Français - Giuliano Carella dirige un émouvant Simon Boccanegra à l'Israeli Opera

[…] Vasilevitsky apparaît comme encore un peu « verte » en Amelia, celle de la roumaine Aurelia Florian est tout simplement majestueuse, mais bien trop sombre - avec ses médiums corsés et ses graves charnus - pour rendre pleinement justice au côté évanescent et virginal de son personnage. Par contre, elle serait idéale en Leonora de La Forza del destino ou du Trouvère, et l’on rêve de l’entendre dans un de ces deux ouvrages. En Gabriele Adorno, le ténor ukrainien Mykhailo Malafi s’avère quelque peu handicapé par un timbre nasal, et on lui préfère celui - fier et sonore - du chanteur mexicain Hector Sandoval, d’autant qu’il offre également une articulation claire et un phrasé élégant. La voix de Giacomo Prestia accuse désormais le poids des ans, et c’est à l’avantage de la jeune basse coréenne In Sung Sim (souvent entendu à l’Opéra de Monte-Carlo, comme dans Otello en avril dernier […]